vendredi 12 septembre 2014

J'ai adopté l'éponge konjac !

Bonjour à toutes !

Je vous retrouve aujourd'hui pour parler nettoyage du faciès ! cela peut paraitre un geste banal, mais il est la base pour obtenir une jolie peau.
Depuis quelques mois, j'ai adopté une petite nouveauté dans ma routine soin du visage.
L'éponge Konjac !
Oui je sais, à l'heure où les brosses nettoyantes sont super hype, je fais de la résistance avec mon éponge, mais que voulez-vous je l'aimêuh !

Késako ?


L’éponge Konjac est composée de fibres végétales, issues de l’"Amorphophallus Konjac" (à vos souhaits), une plante vivace originaire d’Asie connue sous le nom de Konnyaku. Cette plante est consommée au Japon depuis plus de 1500 ans comme une pomme de terre.



Mais, depuis plus d'un siècle, les Japonais utilisent le konjac comme un traitement de beauté pour leur peau délicate. Initialement conçues pour les bébés, les bienfaits des éponges Konjac ont rapidement était prouvés pour le reste de la famille. 



L'éponge Konjac est fabriquée à partir de 100% de racine de Konjac, elle est donc 100% naturelle, elle nous promet une exfoliation douce, elle est conçue en fibres végétale, elle est donc biodégradable, elle serait idéale même pour les peaux les plus sensibles.
 
 
Ce que j'en pense :
Je recherchais donc un nettoyage complet mais en douceur, car j'ai la peau sensible. je dois vous avouer une petite appréhension quand même, on a beau promettre des merveilles, que c'est adapté aux peaux les plus sensibles, et tout j'avais quand même peur que cela n'irrite ma peau.
Que neni ! pas d'irritations, pas de réaction négative de ma peau.
Bien au contraire. Ma peau est douce, elle à l'air "plus propre". Le grain de peau à l'air plus fin, plus lisse, elle exfolie bien, mais tout en douceur.

Je l'utilise après mon démaquillage à l'huile, après l'avoir mouillée, l'éponge gonfle, je l'essore un peu. J'applique soit le gel nettoyant Pure calmille de Yves Rocher, soit avec un savon au lait d'ânesse.
Je rince mon visage, et je rince l'éponge, puis je la suspend pour la laisse sécher.



Pour la garder propre, et éviter qu'elle ne devienne un nid à microbes, je la nettoie, une fois par semaine, soit avec du savon et de l'eau chaude, ou si je suis motivée je la fait bouillir dans de l'eau.
On peut l'utiliser durant quelques mois.




Vous l'avez compris (depuis le titre en fait, pas de suspens) je suis convaincue par l'éponge konjac, que l'on peut trouver partout, j'en ai même trouvé en grande surface pour genre 5 euros. Elle est peu couteuse (entre 5 et 8 euros environ). Elle est disponible en plusieurs couleurs, chacune pour un type de peau différent, avec un bienfait spécifique, grâce à l'ajout d'un ingrédient naturel.
Pour ma part, j'ai la blanche, qui me convient très bien.
Si vous avez testé cette éponge, n'hésitez pas à me donner vos avis. Et si vous avez testé les "colorées", je suis encore plus curieuse de connaitre vos avis, car je me demande si la prochaine que j'achète sera la blanche ou une autre.

A bientôt !!!

2 commentaires: